Astro d’hiver (et varié)

Et voilà, nous sommes repassés à l’heure d’été !

Autant c’est bien pour profiter un peu de la lumière du jour le soir en rentrant du boulot, autant pour l’astro, c’est quand même mieux en heure d’hiver : les sessions peuvent commencer plus tôt et surtout finir pas trop tard dans la nuit !
Du coup, les sorties en semaine restent gérables malgré l’impératif bureau du lendemain 😉

Donc, comme les journées rallongement maintenant rapidement et que le crépuscule astronomique recule également rapidement au milieu de soirée, je vais doucement mettre mon activité photo « astro » au ralenti pour les prochains mois, jusque fin Octobre.
Il y aura bien sûr quelques exceptions si la météo veut bien coopérer les week-ends autour de la nouvelle lune, car il y a quand même quelques beautés dans le ciel de printemps ou d’été qui méritent qu’on s’y attarde (je pense en particulier au dentelles du cygne que j’ai « ratées » au Estivales de Webastro l’année dernière, pour cause d’humidité trop présente).

Mais en attendant, je te propose une petite rétrospective de ma pêche astronomique depuis fin Octobre 2014 et la mise en place de l’heure d’hiver en France !

Première photo, et première satisfaction immense : 2 heures de pose sur la galaxie d’Andromède (M31), le lendemain du changement d’heure, comme la météo était fort propice !

SFP_141026_m31-v10.

Alors pour être honnête, la soirée « commençait mal » : après avoir monté quasiment l’ensemble du matériel, je me rends compte que j’ai oublié le contrepoids de la monture dans le garage… #Fail
Ni une ni deux (ni trois même), je regarde ce que j’ai dans la bagnole qui pourrait peser 1 ou 2 kgs et que je pourrais fixer sur la barre de contre-poids !
Une bouteille d’eau, ok ca joue, c’est parti ! Manque de bol, pas assez lourd…
Bon et dans le coffre ? Ah ouais, l’extincteur… Youpi tralala en mode Mc Gyver, et voici l’oeuvre d’art :

DSC_0007

Fun, non ?
Comme quoi un extincteur dans la voiture, ca peut non seulement sauver des vies, mais aussi une soirée astro !

Cette photo (à voir en grand dans la galerie tout en bas) est une 18ème (ou 19…) version en post-production, car je maitrise encore mal cette Ferrari qu’est PixInsight (logiciel dédié au traitement de photo astro) et je ne suis pas arrivé sans mal à reproduire le tout premier rendu obtenu avec cette galaxie (celle que j’avais montrée jusque-là, mais où j’étais moyennement satisfait de mon cadrage)

Ensuite, pas grand chose à signaler avant la fin Décembre…

J’ai profité de la fin du transit de Vénus derrière le soleil et son retour dans le ciel du soir pour la photographier en compagnie d’une très jeune lune !

Rapprochement lune-Vénus

Le même soir, j’avais envie de sortir le gros matériel, vu le ciel limpide et je suis monté vite fait sur le Salève pour immortaliser dans de bonnes conditions les Pléïades (M45). Comme pour M31, j’ai accumulé environ 2 heures de pose, et les nébulosités ressortent du coup particulièrement bien ! Content je suis une nouvelle fois… C’est même du coup ma photo préférée de 2014 (quoi que vu le re-travail que j’ai fait avec M31, mon coeur balance de nouveau 😉 )

M45 - Les Pléïades

2 semaines plus tard, j’ai profité d’avoir reçu mon TCx2 Sigma pour le tester avec mon téléobjectif éponyme sur la première pleine lune de l’année, également appelée pleine lune des loups :

Pleine lune des loups

Quelques jours plus tard, la lune gibbeuse avait rendez-vous avec la grande et lumineuse Jupiter dans le ciel matinal… J’ai pu immortaliser cette rencontre au bureau, avec mon petit Sony Rx100 (comme quoi pas forcément besoin de gros matériel pour faire de la photo astro 😉 ) !

Rapprochement lune-jupiter

Le 10 janvier, nous avions un joli rapprochement à voir dans le ciel crépusculaire : Vénus et Mercure à moins de 0.6° ; et j’ai réussi à obtenir une ou deux photos malgré des nuages qui se sont fourbement pointés juste dans la zone !

Rapprochement vénus-mars

Le même soir, j’ai essayé d’immortaliser la comète Lovejoy c/2014 q2 qui n’était pas loin de sa magnitude max. Je n’avais pas la possibilité de monter sur le Salève, et de toutes façons les nuages se sont invités très rapidement dans la partie, donc je n’ai au final que 10 minutes de pose sur la belle verte ; ca se sent bien sur la photo au vu du bruit encore bien présent dans le fond de ciel :

Comète Lovejoy

Petite pause jusqu’à la nouvelle lune de Février… Un temps vraiment exceptionnel m’a même fait poser congés le lendemain, pour être sûr de pouvoir passer le temps qu’il fallait dehors !
Pendant que mes photos se faisaient tranquillement sur la monture équatoriale, je me suis amusé avec mon petit compact Sony RX100 pour immortaliser une belle portion du  ciel nocturne en panoramique au dessus du Mont-Blanc : de la constellation du Lion à Orion en passant par Jupiter et le Grand Chien !

Panoramique au dessus du Mont-Blanc : du Lion à Orion

A côté de cela, donc, voilà la résultat de 3 heures de poses sur la grande nébuleuse d’Orion (M42) et ses voisines (M43 et la nébuleuse « Running Man« ), là encore une grande satisfaction pour moi d’arriver à obtenir ce type d’images sans téléscope :

M42, M43 & Running Man Nebulae

Last but not least, nous avions droit à un magnifique événement, en pleine journée en plus, le 20 mars dernier : une éclipse partielle de soleil !
Alors la météo n’a clairement pas joué en la faveur des amateurs astro, mais j’ai quand même pu profiter d’un voile nuageux qui s’éclaircissait pour « attraper » la fin de cette éclipse !

Eclipse solaire partielle du 20 mars 2015

Le chapelet des différentes étapes, ce sera donc pour une autre fois 😉

Toutes les photos en grand, juste en dessous (n’hésite pas à les partager via les boutons dédiés 😉 ) :

Bon week-end de Pâques et à bientôt pour de nouvelles photos 🙂

8 commentaires pour Astro d’hiver (et varié)

    • Salut !
      Merci merci merci 🙂
      Non effectivement, pas de téléscope ou de grosse lunette astro (pour l’instant ?) ; je m’étais donné comme objectif de maitriser correctement ma monture équatoriale dans un premier temps 😉
      Il y a assez de grands objets dans le ciel pour qu’un 300mm, éventuellement couplé avec du TCx1.4 ou x2 soit suffisant.
      Dès que je maitrise la commande de la monture par le pc, je m’attellerais à l’achat d’une lunette (vraisemblablement un Newton 200/800)

  1. Bonjour Sébastien,
    A part quelques photos de la Lune, je ne me suis encore jamais essayé à la photo astronomique mais j’avoua que tes images donnent vraiment envie de d’y intéresser.
    J’ai récemment pu visiter le planétarium de la cité de l’air et de l’espace mais ta photo de « M42, M43… » m’a beaucoup plus impressionné.
    Bravo !
    Jérôme.

    • Bonjour;
      Merci beaucoup pour ce commentaire 🙂
      Y a pas de secret pour la photo astro : le plus long le temps de pose cumulé, le plus de signal disponible. Le reste n’est « que » du travail pour révéler au mieux les différentes subtilités des objets du ciel 😀

    • Hello,
      Savoir détourner le matériel est une compétence importante dans beaucoup de situations 🙂
      Comment ca tenait ? Scotch « duct-tape » et tendeurs élastiques
      Merci pour le commentaire 😀

  2. Je suis tombé ce blog un peu par hasard et je suis un peu déçu de voir qu’il n’y a pas d’autres articles plus récents.
    J’ai vraiment adoré tout ce que j’ai pu y lire et y voir. Et j’aimerai bien tester la photographie céleste ^^
    En tout cas ça donne envie de s’y intéresser de plus près.

    • Oui pas d’articles plus récents effectivement, à mon grand regret également.
      Je suis devenu un peu trop exigeant par rapport à mes photos (ou alors le niveau a baissé 😀 ) du coup je fais un blocage.
      Merci d’avoir laissé malgré tout un commentaire sur un de mes billets !

Un ping pour Astro d’hiver (et varié)

Répondre à Michel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge