Mindset, skills, tools…

Si tu fais des photos régulièrement, tu as déjà du entendre cette fameuse phrase : « ah, oui, ton appareil fait de super belles photos ! C’est quoi ? « … #Facepalm !
La dernière fois qu’on m’a dit ca j’ai répondu du tac au tac « oui, c’est comme toi, tes plats sont super-bons, tu dois avoir une belle gazinière ! C’est quoi ? ».
Bon, je ne comprends pas, je n’ai jamais été invité de nouveau chez eux, va comprendre ! [Ca tombe bien de toutes façons je n’avais pas envie d’y retourner :  la pasta était trop  cuite, on devrait autoriser la torture pour les gens qui font trop cuire la pasta…]

Enfin, bref, ces quelques remarques liminaires étaient pour te faire comprendre qu’il n’y a rien qui m’énerve plus que cette petite phrase… A part peut-être un duo Justin Bieber – Jennifer Lopez, mais là on change de catégorie !

Pourquoi ?

Rien de plus simple, la photo (comme beaucoup de domaines bien sûr, mais j’ai quand même l’impression que le phénomène est exacerbé en photo) ce n’est pas qu’un gros / cher / bel / puissant / obiwan kenobi (rayer la mention inutile) outil !

C’est grave docteur ?

Si tu prends plaisir à suivre tous les fils de fora photo concernant le dernier objectif Nikanon, si tu prends une journée de congés pour finaliser ton tableau croisé dynamique de comparaison des 5 derniers reflex sortis par marque, si tu as déjà vendu ton D800 pour pré-commander le D810 ou encore si tu as prononcé lors de ton dernier apéro entre photographes plus de 50 fois par heure  les termes « un peu mou à PO« , « ca vignette trop en dessous de f/4« , « il déforme en moustache, il est inutilisable en portrait » (liste non exhaustive, bien sûr !), alors il te sera peut-être utile de lire les quelques lignes qui suivent…

Alors, juste pour que l’on soit bien d’accord toi et moi :

  • Oui ca m’arrive de céder aux sirènes du #GAS (Gear Acquisition Syndrome), je ne me caractérise juste pas en fonction du matériel que je possède (ou de celui que je ne possède pas d’ailleurs !)
  • OUI j’ai déjà fait des TCD quand je n’arrivais pas à prendre une décision face à trois objectifs (ou appareils photo compacts) à peu près similaires
  • OUI je débats avec plaisir (et ferveur aussi, mais ca je pense que tu l’imaginais déjà assez bien au vu de mes billets) des spécifications techniques de matériel photo, mais pour moi « parler de photo » passe bien après « réaliser des photos » dans mes niveaux de priorité

En bref, oui je suis AUSSI malade, mais je me soigne !

Parlant de ça, comment faire pour aller mieux ?

C’est très simple, fais don de ton matériel photo à… moi 😳 !
Non je déconne !
[je prends que le matériel Nikon, le Canon laisse-le dans une poubelle 😈 ]

Ok, j’arrête de troller (bon si tu veux me filer du matos, n’hésite pas non plus, hein ? J’accepte aussi d’ailleurs les virements, les chèques, les billets, les chèques vacances, les bons cadeaux fnouc, … ) ; je disais donc, avant d’être grossièrement interrompu par moi-même,  que se soigner de cette problématique est assez simple en théorie, et comme souvent, un peu délicate à mettre en œuvre dans la vie réelle !

Le principe est simple, il suffit de se rappeler (ou de retenir) que l’outil n’est que la dernière couche, le vernis en somme, d’un ensemble de trois :

  • Mindset : l’attitude / l’état d’esprit
  • Skills : les connaissances
  • Tools : les outils

Mindset - Skills - Tools

MINDSET

Le noyau de la sphère est représenté par la couche la plus importante : MINDSET.

Pour la photo, je rapprocherais cette notion de ce qu’on appelle l’oeil du photographe ou la vision/l’intention photographique si chère, entre autres, à David Duchemin ou Laurence Chellali.
Note : l’attitude, c’est aussi savoir se motiver à se lever à 4h00 du mat’ pour être à l’heure pour le premier rayon de soleil 😉

C’est à la fois la composante essentielle et la plus difficile à travailler. Parce que ca demande autre chose que du par coeur ou des règles à apprendre. Parce qu’un budget illimité ne va pas spécialement aider le schmilblick ici. Parce que ca demande un minimum de culture photographique, voire plus largement artistique (Littérature, peinture, sculpture, musique, …) . Parce que c’est souvent en exploitant le principe de sérendipité, et donc en s’intéressant à beaucoup d’autres domaines que la photo, que cette notion se développe. Etc etc.

Il y a beaucoup de photographes qui n’ont (majoritairement) que le « mindset » développé. En général ce sont d’ailleurs plutôt des filles ; les points communs sont de :

  • savoir exactement ce que la photo devra rendre au final [MINDSET]
  • peu d’intérêt à la technique photo à proprement parler (la règle des tiers, le triangle d’expo et autres règles photos sont a minima oubliées, si ce n’est complétement transgressées) [SKILLS]
  • un outil des plus basiques : un compact ou un reflex+zoom de base « débutant » [TOOLS]

Ce type de photographe réalise toujours des photos avec une émotion claire et forte et/ou un message qui semble évident au premier coup d’œil. En tout cas, ils/elles ont toujours un univers très fouillé/développé et c’est toujours très agréable à regarder…

SKILLS

La couche d’après, pour continuer l’analogie avec la planète Terre, ce serait le manteau (inférieur + supérieur), et cela correspond aux connaissances.

Comme expliqué plus haut, cela correspond à tout ce que le cerveau retient en terme de règles et techniques photo :

  • Règles de composition
  • Règles d’exposition

Il est assez facile de voir qu’avec ces deux premières couches, peu importe la qualité de la troisième, on saura toujours se débrouiller pour sortir la photo que l’on voulait faire (même si ce ne sera pas forcément facile !)

TOOLS

Les outils correspondent au « vernis » (à la croûte terrestre pour rappeler la métaphore « TERRE ») ; ils sont là pour faciliter la vie du photographe, mais ils ne peuvent pas remplacer ni ce dernier, ni les éventuelles lacunes sur les deux premières couches

Un exemple ?
Facile : donne moi un bon scalpel et je t’opère de l’appendicite ! Non ? T’es pas très joueur mais au moins tu as compris le principe… 😉

CONCLUSION

La métaphore « Mindset-skills-tools » est au départ représentée sous la forme d’une pyramide (pyramide de Wiseman, moins connue que celle de Maslow), mais je lui préfère l’image de la sphère :

  • Le noyau est déjà une sphère. Ok elle est moins grande [que la sphère avec 3 couches], et fera moins de distance pour un tour complet que s’il y avait les 3 couches, mais elle roulera quand même !
  • S’il n’y avait que la dernière couche, ce serait en fait comme une balle de ping-pong : elle roule, rebondit et tout et tout.
    Mais dès que les contraintes se font plus fortes, la balle est pénalisée : trop de vent, la balle part dans tous les sens et en tout cas pas là où on voudrait ; un trop gros choc et la balle est cassée ou défoncée ; …

Non mais c’est vrai quoi, Ansel Adams, Henry Cartier-Bresson et bien d’autres, ils n’avaient pas d’autofocus 3D 51 points, de live-view ou encore de cellule photo intégrée… Pourtant nous sommes encore loin de les avoir oubliés eux et leurs photos !!!

Bon allez, je te laisse, il faut que j’aille essayer mes nouveaux objectifs photo 😉

16 commentaires pour Mindset, skills, tools…

  1. Ah ben zut, moi qui voulait te filer ton mon matos Canon!! Je vais devoir tout balancer à la poubelle… C’est dommage. Bon, je m’en servirai pour caler des trucs dans mon garage 😛

    Super article qui a le mérite de remettre l’église au milieu du village et que nous autres consommateurs du 21ème siècle oublions parfois 😉

  2. Super sympa ce billet 😉 Il te tenait à coeur, ça se voit ! Et c’est vrai qu’on en voit souvent des gens qui ne parlent que matos, et qui oublient presque de parler photo ^^

    Je me serais senti viser il y a un an mais plus maintenant, je suis désintoxiqué 🙂

    • Merci pour ton commentaire et passage par ici 🙂
      Ils oublient de parler photo mais aussi et surtout de réaliser des photos, ce qui est quand même l’objectif (ho ho ho) initial de posséder du matériel photo sauf erreur 😉
      Tu es toujours visé maintenant, autant que l’année dernière ; mais je te rassure, je vise tout le monde et moi le premier : cette attitude est un travail (sur soi) de tous les jours !

  3. Comme toi, je remarque que le mindset est plus développé chez les filles (en tout cas sur les photoblogs que je suis habituellement) ^^
    Entièrement d’accord avec ton article… Mais même si je sais que ça ne fera pas de moi un meilleur photographe, je rêve quand même secrètement d’un D4s avec un 500mm… Dur dur de se faire violence et d’accorder à chaque couche son importance respective !
    Dernier billet de Seb : La Baie d’HalongMy Profile

  4. Héhéhé, c’est parce que la photographie est un langage, un échange. Lorsqu’on observe une scène, on ne dit pas seulement « regarde, c’est une fleur » (oui, je vois que c’est une fleur, mais qu’est-ce qu’elle a de particulier ?), mais on dit « regarde, c’est une fleur dont les couleurs, la forme, sa position dans son environnement, son interaction avec la lumière me touchent particulièrement. Tu as remarqué qu’en plus il y a un petit moucheron dessus ? Et regarde comme ses couleurs vont bien avec celles de la fleur d’à côté ! Et si tu te places à cette hauteur, tu remarques à quel point on distingue bien la texture de ses pétales ? Ca brille, c’est doux, c’est velouté …

    Bref, c’est tout cela que l’on dit, et tout ceci se situe dans le Mindset car c’est qu’on souhaite partager. Ensuite, viennent les outils (skills et tools) pour communiquer cela et ils sont importants bien entendu car ils nous offrent plus de liberté d’expression, un peu comme le vocabulaire et la maîtrise grammaticale pour nous rendre intelligibles.

    Bravo Sébastien pour ce bel article !!! Et … bonne vacances si ce n’est déjà fait 🙂

    • Merci beaucoup de ton passage et commentaire sur ce billet 🙂
      Très apprécié !
      Tu t’exprimes avec tellement plus de poésie que moi, que je devrais presque te laisser les clés d’ici 😉
      Enfin, merci en tout cas, ravi que cela t’ait plu !
      (et non, pas encore les vacances, mais ca se rapproche doucement maintenant !)

    • Et oui, je l’ai écrit pour m’aider moi à me soigner déjà !
      Si ca marche pour d’autres alors le résultat sera 2 fois obtenu 😉

      Merci de ton passage, même tardif !

  5. J’ai adoré l’intro de ce post car cette fameuse phrase, je l’ai déjà entendu sauf que maintenant en plus, je saurai quoi répondre 😉
    Sinon beau coup de cœur/coup de gueule, la photo c’est pas juste appuyer sur un bouton …
    C’est un peu comme les gens qui regardent Roland Garros à la téloch et qui te disent que ça à l’air facile de jouer au tennis pff….

  6. Bonjour Sébastien
    Je l’ai tellement entendu cette phrase ! Et aussi des critiques parfois acerbes sur ma propre production que je me contente de persévérer joyeusement dans mes « erreurs » et de faire, tout simplement ! Ce qui manque à la création, ce sont la tolérance et la prise de distance : les canons de la mode et du jugement , la peur d’être différent et le lobby des marques interfèrent pour qu’on laisse très peu de place à l’émotion, à l’intention, au profit d’un produit bien léché. J’applique à l’image ce que j’applique aux lettres : parfois, je vais fouiller dans les archives des médiathèques et je déterre tous les noms que la postérité a passés à la trappe, avec de bonnes et de mauvaises raisons. On se rend compte alors que bien des prétentieux qui pensaient représenter le summum de la maîtrise sont oubliés, que certains petits malins iconoclastes ont dessiné les normes actuelles ( mais pour combien de temps) et que se prendre pour un pape est dérisoire ; ça calme tout de suite 🙂

    • Hello,
      Ouh la la, je te sens bien remontée là pour le coup !?!
      J’ai envie de te répondre « laisse braire les ânes », ils s’essouffleront bien assez vite 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge