Feux d’ouverture des fêtes de G’nève

SFP_130803_contact-sheet

Comme quasiment chaque été depuis que je suis dans la région, je monte sur le « Petit Salève » pour profiter des feux d’artifice des fêtes de Genève.

Je préfère en effet définitivement aller là-bas, car je n’ai pas envie de me « battre » au milieu de la foule sur la rade de Genève pour installer et utiliser le matériel photo.
En plus, je trouve que le point de vue est pas mal du tout 😉

On me dit souvent que comme cela, je ne peux pas profiter à 100% du spectacle, mais je ne suis pas d’accord : je peux avoir le fond musical des feux via la radio, et je profite ‘achement mieux du spectacle quand je ne suis pas tassé comme une sardine au bord du lac !
Par contre, c’est vrai que les feux apparaissent « plus petits » depuis le Petit Salève, mais je trouve que c’est largement compensé par la vue que l’on a, que ce soit en attendant les feux ou pendant le spectacle pyrotechnique à proprement parler.

Cette année, j’y suis allé avec mon Sigma 100-300 f/4 récemment acheté (d’occasion, hein, j’suis pas Crésus 😛 ) afin de le tester sur ce type de prises de vue.
Idéalement, je préfère une focale fixe un peu plus lumineuse, car cela laisse un peu plus de flexibilité quant à la décision du temps de pose (puisque plus d’ouvertures disponibles), mais c’était là l’occasion de tester un autre type de flexibilité pour ce type de point de vue : le cadrage (gros avantage du zoom sur la focale fixe au vu de la distance et du point de vue !)

Je profite de ce court billet pour te proposer une astuce pour améliorer un peu tes photos de feux d’artifice : le compositage de différentes vues sous Photoshop (ou Gimp, ca doit marcher aussi)
Certains diront que c’est de la triche, mais on peut tout à fait faire la même chose à la prise de vue avec un carton pour masquer l’objectif entre les différents départs de fusée et compositer directement à la prise de vue. C’est juste un peu plus hasardeux (tu ne sais pas à l’avance quelle(s) fusée(s) va(vont) être tirée(s)… Ou alors appelle moi pour me donner les prochains numéros gagnants de l’Euromillions stp 😈 ) et demande quand même une certaine maitrise.

Pré-requis :

  • les classiques pour de la photo de feux d’artifice : un appareil photo, une télécommande, un trépied
  • un point de vue identique pour toutes les photos (ou au moins pour chaque série que tu voudras assembler)

La logique :

On va prendre une série de photos dont les feux ne sont pas disposés au même endroit de la scène, afin de les additionner dans notre logiciel de post-production favori pour « remplir » un peu plus le cadre.
Attention, il ne sert à rien d’additionner 40 photos différentes, ca va être le bordel et l’image finale deviendra illisible.
Mon expérience personnelle m’incite à ne pas prendre plus de 5 photos à la fois (si elles sont vraiment variées), mais je suis en général plutôt du genre à en additionner 2 : une avec des fusées « basses » de type fontaine ou autres et une avec des fusées « hautes » qui montent plus dans le cadre.

La méthode :

  • Tu développes tes RAWs avec ton logiciel préféré pour que chaque photo ait un rendu qui te convienne au départ
  • Tu les ouvres « en tant que calques » dans Photoshop (c’est très pratique si tu utilises LR, tu as une fonction directement pour faire cela via le clic-droit)
  • Dans Photoshop, tu devrais voir tes calques dans la barre d’outils à droite. Sélectionne celui qui est le plus en haut et passe le mode de fusion de « NORMAL » à « SCREEN » ou « LIGHTEN » selon la situation et tes goûts personnels (désolé, je l’ai en anglais moi 😳 ; en français si la même logique s’applique cela devrait être « ECRAN » ou « ECLAIRCIR »)
  • Si tu as 3 calques, refais la même manipulation sur le calque du milieu
  • Etc etc en fonction du nombre de photos que tu as additionnées. Par contre, laisse bien le mode « NORMAL » sur le calque tout en bas !

Voilà !
Tu peux maintenant sauvegarder ta nouvelle photo compositée et la publier ou l’imprimer 🙂

 

2 commentaires pour Feux d’ouverture des fêtes de G’nève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge