Vacances d’été 2013… de l’autre côté de l’Atlantique

Chose promise, chose due, voici une sélection de photos de mes vacances aux Stazunis de l’Amérique ; plus exactement principalement des photos de New-York City et quelques rares photos de Floride ; ben quoi, mon reflex aussi il a le droit de prendre une semaine de repos bien mérité, non ?

Nous sommes partis, mon amie et moi, 2 semaines de l’autre côté de l’Atlantique (donc…) : une semaine à NYC, et une semaine en Floride, du côté d’Orlando.

Quelques chiffres : j’ai déclenché environ 800 fois (bon y a beaucoup de panos et/ou de HDR dans le lot aussi, hein ? ) pour créer environ 350 photos. J’en ai au final gardé un peu plus de 120 ; une cinquantaine feront (sûrement) partie d’un livre photo que je vais devoir prendre le temps de réaliser, et voici ci-dessous 21 photos extraites de ces dernières.
C’était en effet très difficile de faire une sélection plus drastique, si je voulais présenter à peu près tout ce que nous avions fait (en tout cas à NYC) !

Commençons par le commencement : après le vol et une trèèèèèèèèèèèèèès longue journée, nous avons décidé de faire « juste » un petit (hum hum) tour à pied depuis l’hôtel (situé en face de Central Park, entre la 5ème et la 6ème Avenue : Helmsley Park Lane Hotel) en descendant la 7ème Avenue pour rejoindre Times Square, pour ensuite se payer un verre sur un top-roof bar : le Top of The Strand.
Petite terrasse, mais la vue sur l’Empire State Building est à couper le souffle :

Empire State Building depuis "Top of the Strand"

Après avoir remonté la 5ème Avenue pour grignoter un bout dans un pub quelconque, nous avons rejoint notre hôtel, épuisés mais excités à l’idée de passer une semaine complète dans la « Big Apple » !

Au menu du lendemain, un peu de shopping pas très loin de Broadway (des Jeans !!!! Je recommande d’ailleurs les échoppes « OMG » plutôt que les boutiques Levi’s, il y a en effet beaucoup de promos sur les jeans Levi’s – et autres d’ailleurs) ainsi que sur la 5ème Avenue.

Nous en avons d’ailleurs profité pour faire une petite étape à la Cathédrale St Patrick. Pas de photo de l’extérieur, car la Cathédrale est en rénovation et les échafaudages, ben, c’est pas très photogénique en fait !!!
Voici quand même une photo de la nef, magnifique au demeurant :

Cathédrale St Patrick

L’après-midi a été consacré à la découverte de Central Park, juste en face de notre hôtel !
Note : c’est impossible de faire le tour complet du parc à pied en une seule demi-journée ; il faut prévoir soit plus de temps, soit de louer un vélo, ou encore (plus kitch) de louer une calèche à cheval.

Nous avons pu arriver jusqu’à la fontaine Bethesda, au milieu du parc :

Fontaine Bethesda

Et nous nous sommes ensuite arrêtés pour manger des sandwichs assez bons au Boathouse ; des oiseaux pas farouches nous tournaient autour en quémandant des miettes :

Oiseaux à l'affût de miettes à "Central Park Boathouse"

Qui connait d’ailleurs l’espèce de l’oiseau à droite ? Je n’avais jamais vu un « modèle » comme cela en Europe jusque-là.

Retour ensuite à l’hôtel pour prendre une douche avant de retrouver mes amis de Floride qui nous rejoignaient pour la semaine à NYC.
Nous nous sommes retrouvés au restaurant « Il Vagabondo » dans l’Upper East Side,  un restaurant italien (t’es sûr ?) qui possède un court intérieur de Bocce (équivalent italien des boules lyonnaises, la version italienne étant bien entendu antérieure et s’est développée partout en Europe)  ; va jeter un coup d’oeil à leur site si tu ne me crois pas 😉 .

Après une nuit de sommeil où je ne me suis pas réveillé à 3:00am par mon horloge biologique interne, un bon petit déjeuner avec vue sur Central Park, direction Grand Central Terminal pour y prendre le métro ; destination : la pointe sud de Manhattan pour aller sur Statue Of Liberty Island. Je te passe les contrôles de sécurité (Note : si tu vas à NYC, laisse ton multi-tool et/ou couteau suisse à l’hôtel, où il va aller dire bonjour à une poubelle au premier contrôle de sécurité… Et des contrôles, il y en a (presque) partout… J’ai perdu un Juice C2 quasi neuf à cause de ces conneries 🙁 🙁 🙁 )
Bon alors, oui la Statue de la Liberté, ca grouille de touristes, c’est évidemment l’endroit où tout le monde veut aller et dont tout le monde veut avoir la photo (difficile d’être original du coup 😉 ) :

La Statue de la Liberté, LA photo à avoir de NYC

Je n’avais pas fait attention sur le moment, mais le bateau qui nous y menait avait le drapeau des USA du début du XIX, avec quinze étoiles et quinze bandes :

Stars & Stripes, version de 1795 à 1818

Sur l’ile et sur le chemin du retour, nous avions une vue magnifique sur la pointe sud de Manhattan, on voyait en effet de l’Empire State Building au Manhattan Bridge en passant par la Freedom Tower et le Financial District :

Empire State Building, Freedom Tower et le quartier des affaires

Après l’après-midi dans Little Italy et Canal Street (bon on a fait moins de 15 minutes dans Canal Street, c’était juste pas pour nous), nous sommes rentrés à l’hôtel nous changer pour assister à la représentation de Chicago à Broadway. Un seul mot : ENORME. J’ai adoré. Je recommande. Le théâtre est minuscule, on a l’impression que les acteurs jouent et chantent sur nos genoux. Les musiques sont excellentes et les acteurs (et actrices) également.

Ensuite, nous sommes allés faire un tour au sommet du Rockfeller Center, le bien nommé « Top of The Rock« .
A noter, au sommet de ce bâtiment, ce sont des vitres en plexiglas, donc prends un petit objectif sur ton reflex (j’avais fait l’erreur de prendre le Samyang 14mm f/2.8, et il ne passe pas entre les parois) ou un compact pour pouvoir passer entre les parois, sinon tu vas en c**** grave avec les reflets sur le plexiglas ;)… Bon le problème se rencontre surtout de nuit, il est vrai.

La vue au sud du "Top of the Rock"

Allez, petit bonus, voilà la « bestiole » : le Rockfeller Center depuis le bas :

Rockfeller Center

Le lendemain, MOMA le matin (pas de photo ;), contrairement à beaucoup de personnes qui ont visiblement fait le tour du musée derrière leur iphone 😉 ) et l’aprème coup de barre, donc peu de choses ; on voulait aller sur la High Line ( #Fail, on a fait la sieste), mais on est quand même allé voir le Flat Iron Building avant un repas dans le coin et une soirée « jazz » dans un petit bar (« 55 bar« ) :

Flat Iron Building

Le lendemain matin, Metropolitan Museum, énorme, gigantesque, bref, pas assez de la matinée pour faire le tour, car il y a vraiment énormément de choses à voir.
L’après-midi, direction Ground Zero. C’est impressionnant. Tant par le dispositif mis en place (il y a presque autant de flics que de visiteurs), que par les contrôles de sécurité (genre comme à l’aéroport) ou encore par le nombre de fois qu’on a du présenter les billets d’entrée. Bon et plus sérieusement, les 2 fontaines « mémorial » qui représentent les anciennes tours du World Trade Center montrent bien l’étendue des dégâts. Quand on voit la Freedom Tower à côté, c’est assez effrayant de s’imaginer la chute des deux précédentes tours.

Ground Zero Memorial & Freedom Tower

Et en cadeau bonus, la Freedom Tower en version non écrasée par le format panoramique :

Freedom Tower

Ensuite, direction Wall Street et le New-York Stock Exchange, avec une petite étape par la Trinity Church :

Trinity Church

Ensuite direction Brooklyn, pour profiter de la vue sur la Skyline. De la Brooklyn Heights Promenade, tu as déjà une vue super sympa sur le Financial District :

La Skyline depuis Brookly Heights Promenade

Plus bas, le parc est très sympathique et mérite franchement le détour. Comme tu as pu le voir sur la photo juste au-dessus, ils font encore beaucoup de travaux dans le coin pour étendre encore les zones d’activités. En remontant vers le Brooklyn Bridge, nous nous sommes arrêtés prendre un verre, puis un petit tour dans DUMBO (une ancienne zone industrielle complétement rénovée en quartier d’habitation), puis j’ai repéré un spot sympa pour prendre « LE » pano que je me préparais à faire depuis le début du voyage.
Le ciel chargé était prometteur et j’ai croisé les doigts pour que le soleil perce à travers les nuages au moment de son coucher… #Fail ! 🙁
Mais la dernière photo de la série reste assez sympathique à mon goût tout de même :

La vue depuis Brooklyn Bridge Park entre Manhattan Brige et Broo

Le lendemain, dernier jour à NYC avant la Floride, nous avons fait encore quelques emplettes (principalement des cadeaux pour la famille). Le soir, après avoir préparé les bagages, direction la dernière étape importante : L’Empire State Building. La vue est franchement à couper le souffle de là-haut.
A noter : ce sont des grilles qui empêchent le public d’aller se jeter dans le vide, c’est un peu plus simple à gérer au niveau photo qu’au Top of The Rock 😉

Au Nord de l'Empire State Building

Au Nord-Ouest de l'Empire State Building

Au Sud-Ouest de l'Empire State Building

Du Flat Iron Building à la Freedom Tower, depuis l'Empire State

 

En Floride, comme précisé dans l’intro, je n’ai pas fait beaucoup de photos, en dehors de quelques photos perso « souvenirs ».
J’en ai quand même quelques unes de Ste Augustine, la plus vieille ville des USA, où l’on sent bien l’influence hispanique sur les bâtiments :

Ste Augustine, Floride

Université de Ste Augustine, Floride

Ci-dessous, l’ensemble des photos en version « cliquable » pour les afficher en plus grand ou les voir en mode diaporama :

Et voilà ! C’est tout pour aujourd’hui… C’était le quart d’heure je raconte ma life 😉

A bientôt pour d’autres séries photos « plus classiques » dans ces pages !

17 commentaires pour Vacances d’été 2013… de l’autre côté de l’Atlantique

  1. Bonjour Sébastien, et bien que dire : waw ! Les photos de NYC sont splendides, notamment les vues de nuit, j’ai été happée par les clichés, ça laisse rêveuse…
    Ces vacances ont dû être fantastiques. La grande pomme n’est pas vraiment l’endroit des states où je rêve d’aller, mais y faire un passage, au moins pour fouler de mes pieds certains coins très connus et qui valent le coup d’être vu, ça, j’aimerais bien !
    Merci pour ce partage, l’espace d’un article, o arrive à s’évader, ça fait du bien…
    Ps : ça doit faire bizarre de voir de ses propres yeux des endroits qu’on ne voit qu’à la télé dans des séries ou films américains ! 🙂

    • @Marie : NYC n’est pas la destination de vacances « ultime » pour moi. Mais c’est vrai que c’est très impressionnant, et je me suis dit qu’y aller au moins une fois dans ma vie serait une expérience intéressante !
      Comme je regarde pas trop les séries télé ou les films américains, je ne saurais pas te dire si ca fait bizarre 😛
      Par contre, c’est claire que passer une semaine à lever la tête pour voir le sommet des immeubles, c’est assez impressionnant 😉

  2. Ah les voilà les photos des States 😉

    Ça avait l’air super sympa ces vacances ! Tout comme ce petit carnet de voyage, très agréable à regarder 🙂 T’as remarqué que tu avais fais presque que des pano ? ;-P

    J’aime beaucoup la vue depuis Brooklyn Bridge Park et la Slyline ! Très jolie ! Surtout la première, Brooklyn, j’aime beaucoup la composition et l’angle de prise de vue.

    Ça me rappelle mes colonies de vacances où j’avais pu visiter Arizona, Utah et Colorado, j’adorerai pouvoir y retourner avec la passion de la photo que j’ai aujourd’hui ^^

    Bref, merci pour ces petites vacances, ça m’a fait voyager !

    • Vivi les voilà enfin.
      Comme il y avait effectivement beaucoup de panos, ca m’a demandé pas mal de temps (ce dont je n’avais pas beaucoup).
      Oui j’ai remarqué pour les panos, j’irais presque jusqu’à dire que c’est intentionnel 😉
      Merci pour tes avis et commentaire
      @+

    • Ben voilà, ce sont les régions où je rêve d’aller ! Punaise, t’y es déjà allée Thomas, t’es un veinard ! 🙂 Mon rêve ultime : le grand ouest américain en moto ! Mon homme a la moto, une XJR1300, mais moi, je rêve d’un jour le passer aussi pour qu’on puisse le faire avec chacun sa bécane…. parce que moi je veux une harley, c’est mon rêve de gamine depuis que j’ai 10 ans : la moto et les tatouages. J’ai les tatouages, me manque plus que le permis moto. mdr
      *oui, gamine j’avais des rêves bizarres lol*

    • @Marie pour moi aussi la moto est un rêve de gosse… Ca se précise doucement pour ma part.
      En ce qui concerne un road trip dans le grand ouest des US, j’ai un collègue motard qui part faire cela dans moins d’un mois, j’espère qu’il me racontera ^^
      Par contre, lui loue les motos sur place, pas envie de s’embêter à faire voyager les motos et s’enquiquiner au passage de douane 😉

    • Je confirme à 200% le sentiment d’oppression quand t’es au niveau de la rue, et l’impression d’espace une fois en haut !
      Expérience assez incroyable que je te recommande si tu en as l’occasion !

  3. Bonjour Sébastien !

    Ce qui est extraordinaire lorsqu’on voyage aux Etats-Unis, c’est qu’on n’y part pas pour découvrir un lieu ou des paysages, mais je dirais plutôt qu’on y va pour les re-connaître. Je crois que nous sommes tellement imprégnés des images de ce pays avec les films et on les a tant vues sous toutes les coutures que lorsqu’on y est, on a presque l’impression d’être dans un film et il n’y a qu’un pas pour se demander où sont les caméras. je crois que c’est pour cela qu’un voyage aux USA laisse des impressions si fortes.
    En tout cas bravo pour tes photos panoramique et notamment de nuit, elles sont vraiment superbes !

    • Salut Laurence,
      C’est clair que la majorité des « paysages » de NYC sont connus et archi-connus !
      Le caméras, pas besoin de les chercher, on les voit bien 😉 (celles pour la surveillance vidéo déjà, mais aussi les télés – au autres d’ailleurs)
      Merci pour tes commentaires et ton passage par ici.
      A bientôt 🙂

  4. De bien belles images 😉
    J’aime bcp la dernière de NYC. Question pratique : tu avais mis ton trépied en soute ? Et c’est autorisé à l’Empire State Building ? Il me semblait avoir lu ici ou là qu’on se faisait jeter si on déballait le trépied.
    Dernier billet de Seb : La photographie selon grand-pèreMy Profile

    • Yo !
      Merci 🙂
      Oui le trépied (petit, les gros étaient trop lourds pour les limites de poids des bagages) était en soute ; pas envie de me le faire confisquer au contrôle de sécurité à l’aéroport 😉

      Pour l’Empire State j’y suis allé sans trépied (tout comme le Rockfeller), je pensais que ca ne passerait pas 😉
      Néanmoins, j’ai vu des gens avec le trépied sur le Top of the Rock, par contre aucun vrai trépied vu sur l’Empire.
      Mais certaines personnes avaient le gorilla pod et un petit compact sur l’Empire State Building

      Moi j’ai fait le warrior : du pano à main levée et zozizos en puissance 😉

Un ping pour Vacances d’été 2013… de l’autre côté de l’Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge