Un matin d’été dans les Aravis

Rien de tel qu’une belle journée estivale pour aller crapahuter sur les belles routes viroleuses des Alpes !

Et oui, car même si nous rentrons dans la période automnale depuis ce week-end, cette semaine reste quand même sous le signe de l’été indien au niveau météo… Profitons-en tant que nous pouvons !

L’occasion est donc belle de fouiller dans mes brouillons de galeries photos non publiées… Pour y retrouver ces quelques photos d’une balade à deux-roues (bon trois… tant que je n’ai pas mon A 😉 ) que j’avais faite l’été dernier.

J’avais planifié mon itinéraire à l’aide d’un site Internet fort intéressant, principalement pour les motards : Track & Road de son petit nom.
Le principe est simplissime : tu donnes un point de départ et d’arrivée (qui peuvent être identiques bien sûr), tu « pré-calcules » un itinéraire, et le site te propose de rajouter des tronçons « recommandés » pour/par les motards.
Ces recommandations sont en effet basées sur les votes d’autres motards du site qui ont parcouru l’itinéraire avant toi.

Après quelques minutes, je me retrouve avec un itinéraire d’un peu plus de 200 kms, qui comprenait notamment :

  • les gorges des Eveaux (entre Bonneville et St-Jean-de-Sixt)
  • le col des Aravis (entre la Clusaz et Flumet)
  • la route des Saisies (entre les Saisies et Albertville)

Me voilà donc parti (très) tôt, par un beau samedi de Juillet 2012, me faire plaisir sur les routes des Alpes. Non pas que j’allais attaquer comme un pourri dans tous les virages, le Piaggio MP3 n’étant pas tout à fait taillé pour cela, mais j’avais la ferme intention de profiter de beaux paysages alpins, de travailler mes passages de corde, et d’en profiter pour faire quelques photos avec mon tout nouveau caillou du moment : un Zeiss 25mm f/2.8.

La première pause fut à la Clusaz, malheureusement un peu tard pour profiter des belles couleurs chaudes du lever du soleil (mais bon, j’allais pas me lever à 4heures du mat’ non plus 😉 ) :

Je me suis ensuite décidé à m’arrêter 20 minutes plus tard au sommet du col des Aravis pour boire un petit café quand tout était encore tranquille…

L’info culture du jour : le col des Aravis constitue également la frontière entre la Savoie et la Haute-Savoie.
T’es content de le savoir, hein ?

J’en profite pour rappeler cette blagounette qui fait le bonheur des hauts-savoyards : la différence entre la Savoie et la Haute-Savoie, c’est la même chose qu’entre la couture et la haute-couture…

Allez, je te laisse et te dis à tout bientôt pour des nouvelles un peu plus fraiches 😉

8 commentaires pour Un matin d’été dans les Aravis

  1. Hey, content de te voir de retour sur le blog ! Même si, vu le sujet, je m’attendais à plus de photos 😉

    Ça devait être une chouette journée cette balade dans de si beaux paysages, dommage que tu n’ai pas eu le diaporama aux golden hours ! (mais je te comprend, je ne me serai pas non plus levé à 4h ^^)

    • Je préfère miser sur la qualité plutôt que la quantité 😉
      Plus sérieusement, la lumière était trop dure ensuite, et il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent au niveau photo sur la suite de l’itinéraire en fait 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge