3 [+1] pistes à creuser pour oser expérimenter en photographie

La Boite à Photos

LA BOÎTE À PHOTOS, KÉSACO ?

Une quinzaine de blogs photo francophones qui se réunissent chaque mois pour vous parler d’un sujet commun, mais avec des approches différentes !
Le logo est réalisé par Laurent Vaissade (jogg.com)
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook   –   Twitter.
Plus d’infos sur la Boite à Photos : page sur sfphotos.fr et billet de lancement du projet par Laurent.

Après Laurent du blog Apprendre la Photo,
Alexandra du blog Mon Cours Photo,
Aymeric du blog Le Tiroir du photographe,
Marc du blog Explorations photographiques,
c’est à mon tour d’avoir l’honneur d’accueillir La Boite à Photos, ce en plus pour son édition « anniversaire » (hé oui, déjà un an, on ne se rend pas compte comme le temps passe vite !!! ).

J’aurais donc le plaisir de publier à la fin de la semaine un billet récapitulatif de ce que mes collègues auront publié sur le thème « anniversaire »…

A ce propos, ce fameux thème, pour cette sixième édition, est : (roulement de tambours, on se croirait presque aux Oscars comme ca 😉 )

« EXPÉRIENCE »

Comme j’ai un côté un peu contrariant (si si ^^ ) – et accessoirement que le thème « brut » ne m’inspirait pas du tout – j’ai décidé d’un commun accord avec moi-même (et sans trop de tergiversations pour une fois 😉 ) d’aborder « expérience » au sens d’expérimentation(s), sans aller bien sûr jusqu’à la mise en place d’un protocole expérimental…
Quoi que cela pourrait être bénéfique d’aller jusqu’à cette formalisation 😈 . Mais oui, comme à toi, à moi aussi cela ne me tente guère (pour rester poli) de me casser la tête à tout formaliser en permanence 👿

Bien, donc cela étant dit, où en étais-je avant d’être grossièrement interrompu par moi-même ? 

Ah oui, donc, voilà : tu débutes en photo, tu ne progresses plus depuis quelque temps, voire tu te sens à l’étroit dans certains types de photo que tu pratiques depuis longtemps et que tu maîtrises déjà plutôt bien…
Bref, il te semblerait intéressant de « booster ton creative power » (Mister Marketing, sors de ce corps 😈 ), d’essayer de nouveaux trucs, de tenter des choses folles ou improbables, oui mais voilà tu ne sais pas quoi et/ou comment faire, ni par où commencer !
Qu’à cela n’Etienne (mais si tu t’appelles Sophie ou Marc, tu peux rester ! – Marc et Sophie ont lancé comme un défi / amour, tendresse, câlins et fantaisie – Didier B. sors de ce corps :twisted:), je te propose aujourd’hui quelques pistes à explorer pour oser expérimenter en photographie…

1 – Sors de ta zone de confort pour soigner ta créativité

Fixe toi des contraintes temporairement

C’est un truc que j’ai appris dans mes cours de « créativité » à l’école et je suis convaincu de l’efficacité du principe… Tellement convaincu que je ne m’achète ces derniers temps plus que du vieux matériel photo pour multiplier les contraintes 😉

Mais en quoi cela va-ce-t-il (quoi ?) m’aider ?
Te demandes-tu avec perplexité et néanmoins pertinence…

La créativité s’exprimerait bien mieux quand on s’applique des contraintes dans une pratique ou une activité, et en plus cela permet (pas qu’accessoirement d’ailleurs) de progresser plus rapidement dans la maîtrise technique de « son art ».

Et en quoi donc ça va t’aider (2ème fois ^^ ) ?

Ben parce que ça t’oblige à réfléchir, à voir les choses différemment et à trouver des solutions inédites… Bref, à sortir de ton train-train et de tes automatismes finalement… Rien que de très basique, mais au final c’est très efficace !

Voici donc quelques exercices possibles :

  • Sors (ou trouve sur la baie ou dans une foire) le plus vieux matériel photo argentique que tu peux trouver et expose quelques rouleaux ; en général c’est déjà suffisant comme contrainte (viseur atavique, pas de mesure de lumière intégrée, 4 réglages de vitesses d’obturation maximum… )
  • Sinon, reste en numérique et fixe-toi le temps de la séance un réglage précis qui ne changera pas (ouverture faible ou au contraire importante, temps de pose court ou long, une longueur focale précise, …)
  • Sinon encore, fixe-toi un thème pour la session et ne fais que des photos dans le thème : une couleur ou un chiffre donné, tout en noir et blanc, en format carré, …

Cherche ce qui te fait le plus peur en photo… et pratique le en priorité

Il y a bien un ou deux domaines de la photo que tu as essayé et que tu n’as pas trop retouché depuis, soit parce que tu n’aimais pas (mais t’es-tu demandé pourquoi ? 😉 ) soit parce que cela te paraissait difficile pour une raison ou pour une autre, voire même plusieurs.
Et bien, fais une liste de ces domaines, et une fois finie, range-la (pas dans ta poche 😉 ) en mettant ce qui te fait le plus peur en tête de liste…
(Perso c’est l’art du portrait pour moi)
Voilà !
Tu as ton domaine photo à améliorer et pratiquer en priorité 🙂

En plus d’apprendre à combattre tes résistances, ça te met également en difficulté donc le point au-dessus s’applique également, donc c’est tout bénéfique pour toi !

2 – Ne crains pas l’inconnu si tu veux t’améliorer

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas… c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles

Très belle phrase de Sénèque, et pour ne rien gâcher elle est tellement vraie !
Cela fait bien longtemps que je l’ai gravée dans mon cerveau et c’est pour cela que je n’hésite jamais à tenter un nouveau truc : si ce n’est pas un échec c’est forcément une bonne surprise, et si c’en est un, c’est une bonne excuse pour recommencer 🙂

Comme j’ai une culture « veille » (non pas la fonction de la tv) assez développée, je tombe très régulièrement sur des diy sympas pour des accessoires, ou encore des tutos sur des techniques plus « pointues » (les gouttes d’eau notamment), et dès que cela me séduit, cela passe dans mon listing « idées à faire » que je consulte régulièrement. Ce dernier est d’ailleurs bien chargé en ce moment d’idées et de projets divers et variés, mais tu le verras toi-même ici-même dès que cela aura pris forme 😉

Je ne peux donc que t’encourager à faire de même et de ne pas hésiter à tenter les choses que tu rencontres et qui t’auront séduit(e), sans te mettre la pression sur le résultat ou sur l’exactitude de la reproduction de la méthode ou de la technique, mais plutôt en essayant de t’approprier le principe 😉
N’hésite d’ailleurs pas à consulter ma rubrique « Vu sur le net » ou tu pourras retrouver les archives de mes liens pour les yeux et pour le cerveau !

Documente-toi, mais n’aie pas peur de partir un peu à l’aventure…

Consulte le Net, trouve-toi un ou plusieurs bouquins afin d’éviter de partir complètement à l’aventure et cultive-toi un minimum sur le domaine qui t’intéresse avant d’essayer de le pratiquer.
Résiste également autant que possible à la tentation du « sur-équipement » (j’ai moi-même mes moments de faiblesse par moment 👿 ) : ça ne sert à rien de dépenser des milles et des cent pour un truc que tu vas essayer une fois et abandonner ensuite parce que tu n’accroches pas plus que cela !!! Emprunte, loue ou essaie de fabriquer toi-même ce qui te manque, ça te reviendra moins cher 😉

Après, évidemment, il ne faut pas se décourager si tu ne trouves rien ou pas tout à fait ce que tu cherches à faire : il faut des fois faire preuve d’imagination pour adapter les ressources existantes à son cas particulier 😉

C’est typiquement ce qui m’est arrivé quand j’ai voulu construire mon sténopé panoramique, car il n’existait aucun plan disponible pour faire ce que je voulais (avoir le côté large du panoramique sur la largeur du film, pour économiser celui-ci et obtenir tout de même un négatif de 3cm par 6cm, loin d’être pitoyable 😉 ) :

  • il y avait un projet identique, mais au format 35mm
  • Il existait bien des projets exploitant de la pellicule 120, mais tous ceux que j’ai trouvés à l’époque étaient dimensionner pour exposer sur la longueur du film et non sa largeur 🙁

Du coup, j’ai mis les deux projets (en fait 3 pour la « V3 ») dans un shaker et j’ai bien remué… Tadam j’avais mes plans aux bonnes dimensions… Nan j’déconne !?!
C’est donc après un modèle complètement foiré, plus un modèle qui fonctionne à peu près, mais qui a un problème au niveau de l’entrainement du film, que je suis parvenu à ma V3 qui semble donner des résultats intéressants (j’ai pas refait de film depuis que j’ai résolu mon problème de reflets à l’intérieur de la chambre).

3 – ESSAIE, PLANTE-TOI, RÉ-ESSAIE, RE-PLANTE-TOI AUTANT DE FOIS QU’IL EST NÉCESSAIRE

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute

Fucius (qui avait encore une fois oublié d’être con)

ÇA NE PEUT PAS MARCHER À TOUS LES COUPS…

En ce moment, il y a en plus un film « à sa gloire » au ciné : Abraham Lincoln.
On parle de lui comme étant un des plus grands présidents des USA, voire-même le plus grand ; mais sais-tu également que cet homme est passé au travers de nombreux bas dans sa vie (lire à ce sujet cet article si tu ne connais pas cet aspect de sa vie) ?

En photo particulièrement, de paysage et/ou astro qui plus est (mais dans plein d’autres domaines photos j’en suis convaincu), le principe s’applique pleinement :

  • la météo joue un rôle prépondérant… Et elle a également une fâcheuse tendance à appliquer la loi de Murphy quand tu planifies une session astro pour une comète ou une conjonction de planètes 😉
  • le moment de la journée est également clé souvent pour obtenir de belles lumières (les fameuses « golden hours » ou encore la « blue hour »)
  • et bizarrement ces deux éléments ne sont que rarement d’accords pour t’aider au même moment 😉

Cela m’arrive également régulièrement de partir pour 45 min. de voiture avec tout le matos photo pour telles ou telles photos, et de n’en ramener aucune au final !
Mais cela ne m’arrêtera pas et ne baissera pas ma motivation de sitôt 😉 (même si je te l’accorde, ce n’est pas très écologique 😳 )

ON APPREND PLUS DE SES ÉCHECS QUE DE SES SUCCÈS

Bon, qu’on soit bien d’accord, les succès c’est plus sympa à vivre que les échecs, et je suis sûr que si on te laissait le choix, tu ferais comme moi, et tu éviterais les échecs et les moments douloureux le plus possible, c’est bien normal !
Oui mais d’une part, sans « bas » il n’existe pas de « haut » possible, et du coup ce serait chiant 😉 et d’autre part les échecs sont certes moins glamour, mais ils sont surtout beaucoup plus « constructeurs » pour peu qu’on y retienne la leçon.

C’est, je pense, un des facteurs de la réussite de Lincoln : il a eu tellement d’échecs et s’est tellement construit « dessus » que sa ténacité et sa foi ont eu raison de tout obstacle : le doute est impossible 😉

L’avantage tout de même c’est que cela marche également même si on n’ambitionne pas de devenir président 😉

Toutefois, ce n’est pas juste parce que tu t’es déjà planté que tu vas forcément mieux réussir la fois suivante : l’idée est quand même de réfléchir (quoi, encore ??? ) un minimum aux causes et raisons de cet échec… Sinon cela ne sert pas à grand chose en fait ^^
Alors des fois c’est facile et du coup changer ce qui est nécessaire l’est tout autant, mais parfois il faut savoir se creuser un peu plus les méninges pour trouver ce qui n’a pas fonctionné… Mais que cela ne te décourage pas, relis le point juste au-dessus si nécessaire 😉

CONCLUSION : NE FAIS JAMAIS LA MÊME ERREUR PLUSIEURS FOIS

Ce serait le symptôme que tu n’as pas tiré les leçons de ton erreur la première fois 😉

 [+1] Va faire autre chose pendant un moment pour t’aérer l’esprit

Malgré tout cela tu as encore l’impression de stagner, voire de régresser… L’heure est peut-être venue de ne plus forcer le truc outre-mesure et de passer à autre chose pendant un petit moment.

S’aérer l’esprit fait toujours du bien, déjà par la prise de recul (pour peu qu’on la rende consciente un minimum), mais aussi parce que comme cela on peut en profiter pour utiliser au maximum le principe de sérendipité 🙂

Voici d’ailleurs pour finir en beauté, encore quelques propositions « d’exercices » de sérendipité :

  • Etudier les photos d’autres photographes (sérieusement j’entends), des peintures.
  • Lire des romans pour travailler l’imaginaire et la capacité de visualisation
  • Etre curieux, se cultiver dans beaucoup de domaines différents (et éloignés de la photo à première vue)

A tout bientôt pour la synthèse de cette édition !

17 commentaires pour 3 [+1] pistes à creuser pour oser expérimenter en photographie

  1. Un bel article qui donne des idées ! Je ne peux qu’aller dans ton sens, étant débutant je suis justement dans cette phase d’expérimentation !

    Je test des techniques, parfois ça marche parfois non. Et du coup j’essaie de comprendre, je montre le problème qu’aux photographes plus expérimentes, et je re-tente par la suite !

    Le plus dur est d’admettre que l’on ne peut pas tout faire quand on veut, tu en donne un exemple avec les Golden Hour.

    Au final je considère que l’expérimentation remplace sans problème les formations 😉

  2. Dis donc! La pluie du dimanche a du bon pour toi;-) tu es productif!
    Superbe article en tout cas, et j’ai décidément bien le ton de tes dernières productions!

  3. Sympa ton article
    j’ai comme toi regarder marc et Sophie plus jeune^^

    Bon moi sur ma liste c’est la photo de goutte que j’aimerai refaire et réussir a en faire de belles
    parce que tout ce que je voie sur le net me fait grandement envie.

    Après j’aimerai faire de jolies photos de cascades/fleuves je bave devant les belles photos avec les filtres ND
    Bon faut que je quitte paris pour ça parce que les cascades on en a pas trop 🙂

    Pis pleins d’autres choses aussi, vais agrémenter ma liste qui est déjà bien remplis.

  4. @Marc : il n’est jamais trop tard 😉
    Merci également pour ton 2ème commentaire qui me va droit au coeur ! Par contre, l’article est rédigé depuis quelques jours, j’étais loin ce week-end (Chutes du Rhin :love: )
    Ravi que le ton te plaise 😳

  5. @Thomas : Merci 🙂
    Tu utilises la bonne méthode et tu n’as pas peur de présenter ton travail à la critique sur le Net.
    Je dis chapeau et continue comme cela !!!
    Et oui, tout le monde peut aider : l’important n’est pas le bagage technique mais bien la sensibilité propre à chacun(e) !!!

  6. @Pitch : Merci 🙂 Ravi également que cela te plaise !!!
    Les gouttes d’eau c’est top effectivement, et finalement ca ne demande pas tant de matériel que cela pour débuter !
    Ah les cours d’eau en pose longue, c’est ma petite marotte, je ne peux que te recommander… Par contre, c’est très difficile de décrocher une fois qu’on s’y est mis 😉

    N’hésite pas à venir poster un lien vers tes futurs résultats ici 😉

    Et sinon, faut pas faire que la remplir la liste, hein ??? 😉

  7. Un très bon article que je n’avais fait que survoler hier par manque de temps ! mais dis-donc, tu aimes souffrir quand tu dis qu’il faut se pencher sur des sujets qu’on n’aime pas 😉

    Merci pour cet article encore une fois très complet et au style, comme le dit bien Marc, léger et « sans prise de tête ».

    A très bientôt 🙂

    Laurence

    • Oui j’ai un côté maso peut-être effectivement 😈
      Plus sérieusement, je suis convaincu que travailler en dehors de sa zone de confort est bénéfique à différents niveaux, mais je te l’accorde, par définition, c’est moins confortable 😉
      Merci pour ton commentaire en tout cas 🙂

    • Merci beaucoup Régis !
      Effectivement, le thème n’est pas évident.
      Mais de ce que j’ai lu chez nos confrères pour l’instant, on ne s’en sort pas trop mal 😉

  8. Je suis bien d’accord avec le dernier point bonux, je t’avouerai que c’est ce que j’ai fait ces derniers mois, et ça fait le plus grand bien 😉

    • Ca fait toujours du bien de s’aérer l’esprit, et c’est bien plus efficace que de forcer quelque chose qui ne veut de toutes façons pas 😉
      Je me réjouis de voir plus d’activité ces prochaines semaines sur 13-design.net.

      D’ailleurs, on s’fait quelques cascades jurassiennes ce printemps ?
      😉

  9. Terrible votre blog ! J’aime ce style, sans doute autant que Fucius 😉 Je fais de la peinture à l’huile, et je me fixe les mêmes objectifs que vous avec la photo. Que c’est bon la créativité !

5 pings pour 3 [+1] pistes à creuser pour oser expérimenter en photographie

  1. […] La Boîte à Photos , c’est la collaboration entre une quinzaine de blogueurs photo francophones qui se rassemblent tous les 2 mois pour aborder un thème commun. Pour cette sixième édition qui marque les 1 an de la Boîte à Photos, le thème « L’EXPERIENCE » a été retenu et la synthèse sera réalisée sur le blog de Sébastien Fanget. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge