Résultats du 1er développement d’un film noir&blanc au caffenol

Un petit billet rapide aujourd’hui pour partager ma joie !

Je viens en effet de tester le développement de film à base de caffenol – un développeur fait maison à base de café en poudre, de vitamine C et de cristaux de soude – le Caffenol-C-M très exactement car il existe plusieurs « recettes ».

Ce développeur est non seulement économique (c’est la vitamine C le plus cher, mais on n’en utilise que très peu) mais aussi écologique par rapport à ses équivalents du commerce ; il se conserve mal apparemment et devra donc être préparé « au fil de l’eau » (ce que je tends à préfèrer, ca tombe bien).

Les résultats sont intéressants, mais il va quand même falloir que j’essaie les autres recettes pour comparer : le grain semble assez gros à première vue, ma priorité sera donc de comparer les résultats avec le Caffenol-C-F (où F semblerait vouloir dire « Fine-Grain », hi hi 😀 ).

Il faudrait également que je contrôle comment évoluent les négatifs  dans le temps 😉 .

Les photos ci-dessous sont prises avec un SEM Semflex, le film est un Ilford FP4+ 125ISO, développement 15 min à 20°C avec du caffenol-C-M, agitation la 1ère min. puis 5 sec. toutes les min., fixation 5 min. agitation continue.

 

10 commentaires pour Résultats du 1er développement d’un film noir&blanc au caffenol

  1. La pellicule, un monde inconnu. Mais ça semble bien sympathique cette (al)chimie. J’aurai peut être un jour une révélation… En tout cas tes clichés et la simplicité apparente donne envie d’un peu de vitamine C.

    • Une révélation pour de l’argentique, c’est le moins qu’on puisse faire 😉 (ok je sors)
      Plus sérieusement, j’ai moi-même été étonné de la simplicité de cette recette ! Je ne pensais pas obtenir « d’aussi bons » résultats du premier coup !!!

    • Merci ^^
      Je dois être à cheval entre les deux quand même car dans ma jeunesse le numérique n’existait pas !
      Par contre, j’ai mis du temps avant d’y revenir ^^

  2. Bien joué !
    Le caffenol c’est vraiment génial ! J’en suis un grand adepte, j’ai appris à développer avec ce révélateur.
    Je ne pense pas en changer tellement c’est pratique et très économique (1.60 € /film 35mm contre 6€ en labo)
    Essaie la recette de Caffenol C-L avec une Ilford Delta 400 en stand dev pendant 70 minutes, ça vaux le détour ! 😉
    Bonne continuation !

Un ping pour Résultats du 1er développement d’un film noir&blanc au caffenol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge