Une différence fondamentale entre deux objectifs grand-angle par l’exemple

Question : qu’est-ce qui différencie  un Nikkor 24mm f/2.8 Ai-S d’un Zeiss Distagon 25mm f/2.8 en dehors des 1mm de focale ?

Réponse : principalement la distance minimum de mise au point !

  • 17cm pour le Zeiss (soit quelques cm devant l’objectif, puisqu’on « compte » à partir du plan focal)
  • 30cm pour le Nikkor

Sur le même sujet cela donne ca :

Impressive isn’it ?

10 commentaires pour Une différence fondamentale entre deux objectifs grand-angle par l’exemple

  1. Je comprends parfaitement l’idée et j’aime bien l’article mais je regrette que les photos d’exemple aient des angles de vue si différents…
    On se rend moins bien compte de l’écart de 13cm, on a l’impression qu’il y a plus…

    • Hello,
      Merci de ton passage.
      J’ai essayé dans un premier temps des cadrages similaires, mais c’était impossible d’avoir quelque chose d’esthétique et de parlant à la fois.
      Du coup, j’ai gardé des photos qui sont bien différentes pour avoir quelque chose d’encore « assez » joli.

      Pour l’impression qu’il y a plus : ben y a plus devant l’objectif 😉 ; je m’explique :
      – le zeiss est beaucoup plus long que le nikkor, si on prend comme base « 15cm » de long, ca fait un sujet à 2 cm de la lentille frontale (à la louche, hein ?), c’est très proche (j’ai d’ailleurs souvent peur de cogner l’objo dans ce genre de cadrage)
      – le nikkor ne faisant pas plus de 5 cm de long, ca fait encore plus de 20 cm devant l’objo…

    • Je me doute que pour le cadrage à la fois esthétique et parlant c’est difficile. Mais tout dépend si tu mets l’accent sur le parlant (j’ai besoin d’un objectif avec une map courte) et qu’au moins une photo des deux est esthétique. 😉

      Je comprends ton « plus devant l’objectif » mais je parlais vraiment de la distance par rapport au sujet… Le cadrage fait qu’on se sent vraiment plus loin que 30 cm pour le 2e…
      Mais avec un grand-angle ce n’est pas évident non plus de se repérer. 🙂

    • Promis, j’ai réglé la bague de mise au point pour les 2 objos sur la butée, et c’est moi qui me déplaçais pour avoir ce que je voulais net ;-).
      Donc je garantis que les sujets sont aux distances minimales de mise au point (par contre, je ne sais pas garantir la mesure exacte de la distance ; les chiffres sont sortis des spécifications « officielles » des deux objectifs) 😀

      Après c’est dommage, car j’avais une autre photo du Nikkor avec un cadrage un peu plus similaire, mais je trouvais qu’on avait trop la plante noyée au milieu de l’herbe du sol et qu’elle était au final illisible cette photo !

    • Certes.
      Mais là, l’axe de réflexion est plutôt orienté vers une caractéristique qu’on regarde en général assez peu (surtout pour un grand angle), alors que cette distance minimum de mise au point conditionne vraiment « l’utilisation » qui pourra en être faite 😉

2 pings pour Une différence fondamentale entre deux objectifs grand-angle par l’exemple

  1. […] Une différence fondamentale entre deux objectifs grand-angle par l’exemple : Parfois les images suffisent pour montrer la différence en 2 optiques. Choisir un objectif ne se fait pas n’importe comment et le photographe doit le choisir en maitrisant toutes les particularités de l’optique visée. Un article de Sébastien Fanget sur SfPhoto. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge