10 trucs et astuces WordPress utiles pour un site photo

WordPress est une très bonne plate-forme CMS (Content Management System) pour un site photo et ses fonctionnalités sont nombreuses très nombreuses… trop nombreuses ?

C’est en effet parfois difficile d’y trouver son chemin pour réaliser exactement ce que l’on veut pour son site Internet : entre les thèmes, les plugins et mettre les mains dans le cambouis, un néophyte ne sait pas par où commencer !!!

Voici donc ci-dessous un partage de mon expérience et de mes « trucs et astuces » préférés (trouvées parfois après de longues heures à errer sur le Net ;-) ) dans WordPress que j’ai récemment utilisés lors de la refonte de sfphotos.fr.

[HS mode=ON] J’en profite au passage pour remercier infiniment Didier Vereeck, qui m’a permis de m’inspirer (en partie) des mentions légales et conditions générales de cession de son site Internet ; cela m’a permis de réaliser une page correcte de mon côté !
En plus de réaliser des photos qui m’interpellent, de rédiger des textes qui m’inspirent, il est plutôt ouvert et disponible quand on le contacte… Que du bonheur !
Ne changez rien surtout :-D
[HS mode=OFF]

Mes plugins « indispensables »

Commençons par « le plus simple » : les plugins.
En effet, WordPress permet d’ajouter des blocs fonctionnels presque à loisir ; voici ci-dessous ma sélection « indispensable » pour le photographe (mais pas que d’ailleurs) :

  • Akismet + NoSpamNX
    Pour lutter (très) efficacement contre le spam SANS ces satanés CAPTCHA
  • All in One SEO Pack
    Parce que le référencement est important, le SEO l’est aussi ;-)
  • CommentLuv
    Pour ajouter un côté sympa aux commentaires laissés par vos visiteurs (DOFOLLOW + possibilité de linker un article de leur blog)
  • Contact Form
    Pour les formulaires de contact donc
  • NextGen
    Plugin de gestion des galeries photo
  • NoFrame SEO
    Pour forcer l’affichage des photos depuis le site (en cas de recherche d’image depuis un moteur de recherche)
  • PictPocket
    pour repérer les hotlinks de ses photos
  • Secure WordPress
    pour identifier les failles de sécurité de son site
  • WP Security scan
    pour des fonctions de sécurité complémentaires à Secure WordPress

 

Trop de plugins tuent le plugin

Les plugins c’est pratique (ca évite de mettre les mains dans le cambouis) et la tentation est grande d’installer un plugin pour chaque petit truc.
Mais, les plugins alourdissent le site et augmentent les temps d’affichage des pages en général (fonctions et feuilles de style respectives à charger).
Par ailleurs, c’est parfois complexe de les personnaliser en plus d’être pénible en cas de mise à jour du plugin !

La personalisation (modifier / taper du « code ») peut faire peur, mais passer l’appréhension et avec un peu de méthode (et quelques bases en php html quand même pour perdre moins de temps ;-) ), c’est largement faisable pour plein de choses plus ou moins simples.
Certaines fonctions sont bien documentées sur le net n’hésitez pas à chercher votre bonheur, et utilisez les quelques astuces ci-dessous !

Thèmes enfants

Personnaliser son thème c’est bien, mais risquer de perdre ses modifications lors de la mise à jour du thème, c’est moins bien ;-)

Utilisons donc le principe des thèmes enfants (désolé pour le lien, mais je n’ai pas pu résister au plaisir de cette blague :oops: ) :

  1. Choisir le thème parent qui convient à sa situation
  2. Rester le plus simple possible dans le choix du thème parent (idéalement garder même le thème par défaut de wordpress)
  3. Ajouter votre dossier de thème enfant et uniquement les fichiers nécessaires à la personnalisation (n’oubliez pas de consulter le codex WordPress pour les détails)

Functions hooks

Les fonctions WordPress sont en général appelées dans les fichiers des thèmes et sont gérées dans le fichier functions.php du thème en question.

Si on veut garder les personnalisations lors de mise à jour il faut également créer un fichier functions.php dans le thème enfant.

Voici ma méthode personnelle (pas forcément la plus propre, mais j’aime bien me garder la possibilité d’appeler les fonctions originales) :

  1. copier-coller de la fonction originale dans le fichier du thème enfant
  2. Modifications nécessaires (y compris le nom de la fonction : j’ajoute ou modifie le préfixe de la fonction avec « sfphotos » typiquement)
  3. appel de la fonction modifiée depuis mon fichier php personnalisé du thème enfant

« Explorateur » de code source

Modifier ses feuilles de style c’est rigolo, sauf quand ca fait pas ce qu’on pense que ca devrait !

Pour mieux identifier « ce qui coince » il existe des fonctionnalités natives des navigateurs qui dépannent bien. Pour IE et Chrome, la touche F12 permet d’accéder directement à un explorateur de code source ; pour Firefox, c’est « ctrl+maj+i » qui lancera l’inspecteur d’éléments.

Plugin « theme tester »

Modifier son thème directement en ligne est osé : le risque que les visiteurs voient un GROS bug est réel.

J’ai trouvé il y a quelques semaines le plugin theme tester, qui permet de différencier le thème visible par les visiteurs de celui visible par l’admin. Du coup, il devient très simple de modifier un thème en « live » sans impacter ses visiteurs :

  1. Installer le plugin
  2. Utiliser le principe de version de développement et de production de votre thème (enfant donc) : vous avez deux dossiers, un « prod » et un « dev » et vous ne modifiez que dans DEV tant que vous n’êtes pas sûrs de vous
  3. Visualiser seulement pour vous la version « dev »
  4. Laisser « prod » pour les visiteurs normaux
  5. A la fin, copier les fichiers modifiés de « dev » vers « prod » et hop le tour est joué

Plugin Maintenance mode

Quand les modifications à faire dépassent le thème (plugins ou fonctions « intégrées » à WordPress), et là encore pour éviter que vos visiteurs ne soient impactés, ne pas oublier d’activer le mode maintenance !

C’est un plugin très simple à utiliser : il suffit de personnaliser le message une bonne fois pour toutes et ensuite de l’activer en cas de besoin !

Image(s) aléatoire(s) de galeries NextGen en page d’accueil (ou ailleurs)

C’est une fonction standard de NextGenGallery… mais pas très connue et rarement intégrée de manière à pouvoir la personnaliser (à ma connaissance en tout cas)

La fonction est à appeler dans votre thème enfant, à l’endroit désiré… vous pouvez aussi personnaliser la fonction comme vu plus haut ;-)

Référence de la fonction :
nggDisplayRandomImage(Nombre de photo à afficher , largeur , hauteur , allow|exclude|all , liste (à exclure ou inclure) , thumbnail|original )

Pour les personnes n’ayant pas l’habitude, les valeurs séparées par des « | » signifie qu’il faut choisir une des valeurs (et une seule !?!)

Bien utiliser Google Analytics (GA)

GA c’est puissant, mais c’est touffu aussi !

Les possibilités sont quasiment infinies, mais voilà déjà quelques pistes pour bien commencer avec GA :

  • filtrer vos propres visites : exclusion de votre ip fixe dans les paramètres de GA ou création d’un segment avancé ip fixe
    Autre possibilité radicale pour cela : dans le header.php de votre thème (enfant), faire un test si admin connecté pour ne pas lancer l’appel à GA dans ce cas
  • Utiliser les évènements pour mieux comprendre comment vos visiteurs inter-agissent avec votre site : je les ai paramétrés sur les liens externes et les affichages d’images dans mon cas (pas de détail dans cet article car potentiellement très long à expliquer exhaustivement : peut-être pour un prochain article s’il y a du monde intéressé !)
  • Regarder régulièrement la doc de Google car les fonctions et les appels évoluent ;-)

Tester le rendu sur plusieurs navigateurs (et idéalement plate-formes)

Last but not least, vos visiteurs utilisent des navigateurs différents (sur des OS différents en plus).

Les navigateurs ont chacun leur manière d’interpréter les codes et du coup le rendu final peut varier d’un navigateur à l’autre.

Pour éviter les grosses surprises, il faut TOUJOURS contrôler son site et les différentes pages sur plusieurs navigateurs.

Que verriez-vous d’autres comme astuces indispensables au photographe sur la plateforme WordPress ?

17 commentaires pour 10 trucs et astuces WordPress utiles pour un site photo

  1. Il faut aussi penser à faire des sauvegardes régulières …

    Un système de cache sera aussi un gros plus lors d’un (ou plusieurs) pic de trafic … ça aide aussi au référencement qui prend en compte la vitesse de chargement des pages

    • 2 très bonnes remarques effectivement.
      Les sauvegardes sont à planifier en fonction de votre rythme de mise à jour (fonction par défaut de WP).
      Pour le cache tu utilises quoi ?
      Il est aussi possible de mettre (en plus ?) en cache les requêtes vers la BdD d’ailleurs (Db Cache Reloaded pour ma part)

      Sinon, y a pas comme un bug avec CommentLuv ou tu ne l’as pas activé pour ce commentaire ? Il ne met plus de liens vers ton site (Seb m’a fait la même remarque sur le billet « les liens photos »)

  2. Bon tour d’horizon de la question ;-) je rajouterai juste qu’un thème « responsive » (qui s’adapte à la taille d’écran ou au support est sûrement un plus. Sans aller jusque là on peut prévoir une version mobile (genre wptouch). Il est probable que les visiteurs qui sont sur smartphone et tablettes finissent par être majoritaire.

    Clin d’oeil Captcha pour toi et Pyrros. J’ai enfin compris pourquoi Akismet ne filtrait plus chez moi… Free bloque le port 80 qui permet la communication avec les serveurs d’Akismet!!! (oui, je sais, je dois migrer mon site!!!)

    • Je suis partagé sur le responsive :
      – que se passe-t-il sur les écrans trop petits pour la taille minimale (ici 760px à la louche) ?
      – très difficile d’avoir une consistence dans le rendu réel, en tout cas avec mes connaissances / compétences php/html/css :wink:
      Le captcha c’était (en partie) pour toi effectivement, mais juste pour te taquiner :twisted:
      Oui tu dois migrer, c’est clair, mais tout vient à point…

  3. @Marc tu dois migrer ton site ;) belle découverte que ce port 80 … on comprends donc mieux cette folie de captcha que peuvent avoir certains webmasters c’est pas pour autant que je ferais un effort :(

    @Seb F
    Je ne sais pas pour le plugin mais j’ai raté quelques BL depuis quelques jours, il faut sélectionner son sujet pour que celui ci apparaisse

    Pour le cache j’utilise « Hyper cache » et un bout de code pour les images avant j’utilisais un autre système « WP super cache » mais incompatible avec « comment luv » et générant des erreurs
    Dernier billet de Pyrros : Livre : le petit guide du voyageur photographeMy Profile

    • J’avais essayé WP-super Cache, mais pas réellement convaincu (et puis s’il n’était pas compatible QU’avec CommentLuv…)

      Je vais essayer Hypercache pour voir.
      Pour les images, NextGen a une fonction de cache, tu ne l’utilises pas ?

    • Pas de nextgen j utilise la galerie de wp plus simple et moins lourde

      pour le cache des images il n y a pas que celles de la galerie …

      WPsupercache fait bugguer d autres pluins dont certains de sauvegarde

  4. Très bon article !
    Je pense aussi qu’un thème responsive est un atout pour un portflio ou site orienté photo : quel plaisir de faire défiler les images une à une du bout du doigt :)

    • Le responsive c’est ca ?
      Alors je dois confondre avec autre chose :oops:
      Je vais aller faire mes recherches tiens.
      Merci @Marc et @Seb alors pour la remarque !

  5. Honnêtement, il existe des templates déjà préparé pour les galerie d’images pour photographe avec WP et très efficace. En plus c’est dynamique et les présentations sont très élégantes. Ce sont des templates très peu couteux.

    • Bonjour,
      Merci de votre passage et de votre commentaire !
      C’est effectivement une autre manière de procéder : acheter un thème payant qui conviendrait « dès le départ » (je me suis permis de supprimer le lien vers la galerie de thèmes payants que vous aviez mis).
      Gratuits ou payants, il y a effectivement de nombreux thèmes disponibles sur Internet (ne pas hésiter à lire cet article avant quand même, qui présente en plus quelques liens vers des galeries de thèmes).
      Le truc quand même c’est que dès que l’on veut sortir un peu des sentiers battus, ou un truc bien spécifique, plutôt que de changer de thème pour trouver celui qui va mieux (perte de temps immense ^^ ), cela va souvent bien plus vite d’ajouter deux trois lignes de codes simples aux endroits qui vont bien !

4 pings pour 10 trucs et astuces WordPress utiles pour un site photo

  1. [...] 10 trucs et astuces WordPress utiles pour un site photo : Sébastien Fanget nous propose une liste de conseils et plus particulièrement de plugins pour aider le photographe dans la gestion et l’animation de son blog, j’ai deja présenté certains de ces plugins ici même. [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge