Vive le froid, vive le froid, vive le froid d’hiver !

[UPDATE !]  J’ai rédigé depuis un billet plus complet sur le sujet du froid, consultable en cliquant ici : « Le Froid ? Peu me chaut ! »

Cela faisait longtemps que je n’avais pas posté de photos, la faute à peu de temps consacré au développement numérique. J’ai en effet privilégié les sorties photo tant que le grand froid de ces dernières semaines jouait les prolongations…

Vous allez me dire que je suis un grand malade et que j’aurais mieux fait de rester à la maison pendant cette période et que j’aurais pu m’occuper justement du traitement de mes  (trop) nombreuses sessions photo en retard !

Certes, mais les photos que j’ai prises ne l’auraient pas été, et j’avais jusque-là assez peu réalisé de photos pendant l’hiver (je suis très frileux :oops:) ; je me suis donc enfin décidé cet hiver !
Mais est-ce à dire que je suis maintenant moins frileux ? Que nenni ! Tout début janvier, j’ai voulu tester la sensibilité de mon « nouveau » boitier (D700) en photo astro. Il ne faisait pas (encore) -15°C, mais la bise m’a saisi l’ensemble du corps (et surtout les doigts) en moins de 20 minutes.
Pourtant j’avais les fameuses trois couches !

Il fallait que cela change 😉

On apprend toujours de ses erreurs…

Je me suis donc documenté, et après quelques recherches sur internet (Tiens, Pyrros comme Darth, et sûrement d’autres, ont fait un article là-dessus il y a quelques temps déjà), et je tombe sur un article plutôt complet en anglais d’un site que dont je suis les news rss : artofmanliness.com (no comment 😉 ).
J’ai enfin compris mon principal problème : je ne me couvrais pas assez la tête ! Apparemment la tête n’envoie jamais l’information qu’elle a trop froid, et comme le cerveau est le plus vital des organes, les extrémités (mains, pieds) sont « sacrifiées » en terme de chauffage pour maintenir la température du crâne.
Deuxième erreur que je faisais : utiliser une première couche (celle près du corps) qui avait tendance à ne pas évacuer la transpiration. Du coup, dès que je m’arrêtais pour prendre des photos après avoir sué un bon coup dans la neige, j’avais très vite froid.

Comment ai-je corrigé le tir ?

Après un petit tour dans mon magasin de sport préféré, non le plus proche, euu le moins cher :-D, j’ai enfin « fait le plein » au niveau équipement avec (du haut vers le bas, et des couches intérieures vers les couches extérieures) :

  • Une cagoule en laine polaire, secondée d’un bonnet (malheureusement synthétique ; je cherche encore désespérément un bonnet en laine) pour la tête
  • un cache-cou en laine polaire… pour le cou bien-sûr 🙂
  • un haut à manches longues très près du corps, gamme technique « Forclaz » de chez D********. Je mets au dessus, dans l’ordre, un t-shirt en coton, un haut en laine polaire, un pull en cachemire (très chaud et assez fin), suivi d’un pull de ski si besoin. La dernière couche est une veste imperméable (avec idéalement un capuche « à poils » sur les bords s’il fait vraiment très froid)
  • des sous-gants en soie, suivis de gants en laine polaire, recouverts par des mitaines-moufles en laine polaire pour manipuler facilement le boitier en prenant des photos.
  • Un caleçon long idéalement, suivi d’un bas très près du corps (« Forclaz » de chez D********) ; ensuite vient une paire de jeans aidée par un pantalon de randonnée d’hiver si je vais faire mumuse dans la neige (encore un « Forclaz » de chez D********, pour changer 😀 )
  • pour les pieds, des sous-chaussettes en soie au dessus desquelles je mets mes chaussettes de randonnée dans des chaussures de randonnée. On peut éventuellement compléter par des guêtres si on marche longtemps dans la neige.

J’ai fait depuis plusieurs sorties photos par des températures fortement négatives, accompagnées parfois par une forte bise très désagréable… Et bien même pas froid ! Na 😛
J’ai pu alterné les marches dans la neige suivies de stations immobiles prolongées sans souffrir, même sans être à l’abri du vent !

N’oublions pas les principes de base annexes à ce type de sortie :

  • prévoir des vêtements de rechange (chaussettes et chaussures principalement, mais à voir en fonction de la sortie prévue !)
  • préparer un thermos de boisson chaude (café, thé, viandox 😀 , …) et prendre des  fruits secs (pruneaux, figues, raisins, …) ou des barres de céréales.
  • Ne JAMAIS partir seul en montagne ou alors prévenir quelqu’un de l’itinéraire et des heures prévues de départ et d’arrivée. Avoir son téléphone mobile est souvent utile, mais attention ce n’est pas la panacée, le réseau ne passant pas partout.
  • Attention à la condensation en passant le matériel de l’extérieur vers l’intérieur (quand on se rue dans un café pour commander un grand chocolat chaud 😉 )  ; le garder à l’extérieur est la meilleure solution si on prévoit de shooter encore, mais ce n’est pas toujours facile si l’on est seul 🙁 ; prévoir un sac étanche pour mettre son matériel à la fin de la session photo et le laisser prendre la température ambiante à l’intérieur avant de l’ouvrir.
    Ne pas oublier de récupérer les cartes mémoires avant si l’on est pressé pour le développement 😀 

Quelques photos (enfin)

Voilà ci-dessous ma sélection photos (quand même !) de la sortie « test » de mon équipement anti-froid !
Le temps était maussade et même en allant sur le Salève, je n’ai pas réussi à passer la couche de nuages classiquement installée dans le ciel hivernal genevois, zut !
Du coup, je me suis lancé dans une recherche d’éléments graphiques qui contrastaient (des branches noires tortueuses saisies de cristaux de neige principalement :wink:) :

D’autres sessions à venir bientôt 😉
D’ici-là vos commentaires et réactions sont les bienvenues !

9 commentaires pour Vive le froid, vive le froid, vive le froid d’hiver !

  1. Excellent article Seb! Bons tuyaux également pour ceux qui partent faire des photos dans le froid. J’ai appris à gérer le froid en allant photographier les oeuvres du Festival Arbres et Lumières ces dernière années!

2 pings pour Vive le froid, vive le froid, vive le froid d’hiver !

  1. […] Vive le froid, vive le froid, vive le froid d’hiver ! : Sébastien Fanget nous propose d’affronter le froid avec lui et nous présente comment il a su apprendre de ses erreurs lors de photos par Grand Froid. Il détail notamment l’équipement du photographe pour l’aider à lutter contre le froid. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge