Sortie photo argentique – le parking de l’étoile au Mamiya 645

Cela n’a pas échappé à celles et ceux qui suivent le blog régulièrement, je n’ai plus mon D300, boitier numérique principal.
Comme j’économise pour acquérir le D700, et que je vends du coup une grande partie de mon matériel « DX », je ne fais plus tellement de photos numériques ces derniers temps.

J’ai par contre ressorti le matériel argentique, et si je teste actuellement un sténopé fait maison (la V1 a un problème, j’attends quelques pièces pour la V2, je vous en parlerai une fois au bout du projet), j’ai surtout utilisé le Mamiya 645, petit Moyen-Format sympathique, qui s’accompagne de 3 cailloux très intéressants ( 45 f/2.8, 80 f/2.8 et 150 f/3.5, soit je crois en équivalent 24×36 28mm, 50, et 90mm)

Comme en plus j’ai maintenant de quoi développer et scanner correctement mes pellicules N&B à la maison, je vais essayer de poster régulièrement quelques sessions photo avec ce matériel :-). Bon c’est clair que je dois encore m’améliorer pour les différentes étapes, mais ça fait déjà plaisir de retrouver un côté « à l’ancienne » et « DIY » (Do-It-Yourself).

Pellicules : Kodak TMAX100 et TMAX400 (retenue à 200)

Développé avec : Ilford Ilfotec LC29

Scanner : Epson V500 + Vuescan


9 commentaires pour Sortie photo argentique – le parking de l’étoile au Mamiya 645

  1. Jolie série. Petite préférence pour l’escalier !! Tu utilises une cellule pour l’expo ??
    Pis t’as chopé un V500 ?! Veinard !!

    Les rumeurs se sont précisées aujourd’hui pour le D800 : tu ne devrais plus devoir attendre trop longtemps pour trouver des D700 à vil prix en occas’ 😉

  2. Je n’ai trouvé que ce billet sur l’argentique. Quel dommage ces photos sont si belles. Le mois en argentique de darth blog m’a amené ici. En espérant voir de nouveau d’autres de tes œuvres! 🙂

  3. Salut !

    La 5 (voiture-camion dans un puits) est superbe et j’adore la texture sur la 6 (flèche). J’aime beaucoup ce côté très délibéré dans les cadrages.

    Question technique: je n’ai pas vraiment d’expérience de la Tmax, je travaille essentiellement sur Tri-X + HC110. As tu essayé Tmax + HC110 ? et si oui as -tu observé des différences remarquable avec le combo Tmax + LC29 que tu utilises dans cette série ?

    Je n’ai fait que de très ponctuels essais avec la Tmax sans vraiment essayer de la caler et mon plus gros problème au prime abord fut la platitude du microcontraste qui m’a conduit à abandonner cette émulsion avant même essayer de la calibrer correctement. Cela t’est -il arrivé au début ? et si oui comment y as-tu remédié ?

    Désolé de t’assaillir de questions d’autant que ce post n’est pas tout jeune mais j’aime beaucoup le rendu des textures sur la photo flèche. Du contraste local dans les tons sombres ça me pousse forcément à poser des questions 😉

    Amicalement,

    Alexis

    • Salut Alexis,
      Merci de ton passage sur ce post et de tes commentaires, très appréciés.
      Je suis aussi très fan de celle du camion depuis le haut de la montée hélicoïdale du parking (bon par contre, je me rends compte que tous mes titres ont sauté, on ne voit plus que les noms des fichiers, c’est dommage…)
      Alors pour les questions « techniques », non je n’ai jamais utilisé la Tri-X, je reste fidèle au TMAX (bon je lui fais qqs infidélités de temps en temps avec du FP5 de Ilford, que je trouve meilleur dans les forts contrastes)
      Non je n’ai pas utilisé non plus de HC110 avec le TMAX, en fait je suis rapidement passé au CAFFENOL après avoir joué un peu avec le LC29. Tu trouveras quelques exemples de développement avec le caffenol dans les autres billets « argentiques » (trop rares à mon goût d’ailleurs, va falloir que je m’y remette ^^).
      Pour les micro-contrastes, ca ne me dit rien non, il ne me semble pas avoir remarqué spécialement cela, même au début. Tu utilisais quel développeur quand tu as constaté ce problème ?T’as essayé de varier les temps de pose. Tu es sur du moyen-format ou du 24×36 ?
      Après le truc, c’est qu’il y a tellement de paramètres (d’autant plus que c’est scanné et post-prodé numériquement – légèrement – ensuite) que c’est pas évident de trouver « un fautif ».
      Bonnes photos dans tous les cas 🙂

  4. Salut Sébastien,

    Le révélo c’est du Xtol et je l’ai fait développé par un labo car je ne voulais passer de temps à calibrer le développment dans un premier temps. Je me disais que pour un test ça suffirait. Et justement non, je n’ai pas essayé de varier les temps de pose ce que j’aurais certainement du faire.
    En toute franchise je ne serais pas surpris que le labo m’ait ruiné cette pelloche, il m’en a ruiné bien d’autres (un labo connu sur Paris) et m’a poussé à tout faire à la main, mais je n’ai pas retenté l’experience en Tmax.

    Format: j’ai testé en 135 (24×36) en comparant avec une tri-X 135 également.

    Bref il faut que j’y mette les mains pour en avoir le coeur net.

    Pour le caffenol, j’avoue n’avoir jamais essayé de jouer avec, j’ai peur d’avoir des noirs un peu trop piqués …

    Enfin, Tmax ou autre tu as un bel oeil, ne le lâche pas ! 😉

    Alexis

Un ping pour Sortie photo argentique – le parking de l’étoile au Mamiya 645

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge